fbpx

Tu as le choix :
continuer à tourner en rond, ou te poser de vraies questions

par Nathalie Richard, co-fondatrice Club Culotté

Il y a une chose qui me met vraiment en colère, le gâchis. 

Dans notre vie personnelle comme professionnelle, nous, les humains, avons tendance à répéter les mêmes schémas. On saisit ce qui se présente à nous par réflexe, par confort de l’habitude, par paresse, par négligence de notre valeur ou pire par inconscience de notre capacité à diriger notre vie. Quel gâchis.

Pire, nous sommes parfois assez fous pour nous attendre à un résultat différent en répétant inlassablement la même chose. Le comble de l’impuissance.

‘La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent’ Albert Einstein

J’ai longtemps préféré le confort du médiocre, mais connu, à l’inconfort de l’inconnu.

J’ai longtemps espéré que par miracle, parce que je faisais les choses bien, que je m’appliquais à suivre les règles, à suivre le ‘bon’ parcours et à être une ‘bonne’ personne, je serai récompensée d’une vie plus palpitante.

J’ai longtemps excellé à vivre une vie qui n’était pas la mienne.

Et j’ai longtemps attendu que quelqu’un vienne me sauver.

Bref, j’en ai fait des tours de parking.

Un jour j’en ai eu assez. Un jour, je me suis lassée. Un jour je me suis dit que je n’avais plus envie d’attendre mon lit de mort pour m’avouer tout ce dont je rêvais.

Pourquoi ce jour là ? Je ne sais pas mais ce que je sais c’est que ce jour-là, je me suis sentie vivante parce que je me suis dit ‘oui’.

Depuis je suis devenue philosophe, j’ai arrêté de fonctionner sur pilote automatique, en fonction des injonctions, de ce que je croyais que l’on attendait de moi, pour me poser une question simple.

Pourquoi et pour quoi ai-je envie de me lever le matin ?

Je vous l’ai dit, je n’aime pas la gâchis. Nous sommes toutes et tous assis.es sur une mine d’or : nos talents, notre énergie, notre envie. C’est ce qui est vivant chez nous mais si on ne se pose pas la question de savoir au service de quoi, ce trésor ne se réalisera pas.

En revanche je crois en l’excellence, pas celle qui en a fait un gros mot, celle apprise à l’école en ingurgitant des savoirs sans comprendre pourquoi. Je crois en l’excellence qui résulte du pouvoir du dedans, celle des actions qui émergent d’un plus juste alignement à soi.

‘Il n’existe pas de véritable excellence que l’on puisse dissocier d’une vie juste’ David Starr Jordan

Ambitieux n’est-ce pas ? Absolument et tout commence par l’impertinente et dérangeante question du pourquoi.

Alors si tu connais ce sentiment de ne pas être à ta place, si tu passes de job en job avec cette sensation qu’il te manque toujours quelque chose d’essentiel, si tout roule sur le papier mais que tu te sens incomplet.e, si tu as envie de donner une dimension plus juste (pour toi) à ce que tu entreprends ou si t’affirmer, prendre ta place et libérer ta capacité à créer est devenu une priorité, c’est le moment de faire ce pas de côté.

Avec Clémentine, dans notre atelier ‘Pourquoi identifier son pourquoi ?’, on te propose de t’autoriser à soulever la question essentielle de ce qui t’anime vraiment, de ce qui a authentiquement du sens pour toi, de ce qui fait que tu as envie de te lever le matin et de soulever des montagnes.

A toi de tenter l’aventure, ou pas, tu as le choix.

Date et inscription pour le prochain atelier à accès gratuit ‘Pourquoi identifier son pourquoi ?’ : http://clubculotte.com/index.php/agenda-culotte/